Le Blog de Roukia, 19 ans

08 février 2008

L'avenir, toi tu le vois comment ?

Dans un monde de plus en plus pessimiste et dans lequel le malheur des gens fait souvent le bonheur des autres, le jeune d'aujourd'hui doute de l'avenir qui lui est réservé. Généralités.

Hé oui, toi le jeune tu n'es pas né en 1968, tu n'as pas connu les bariccades, il est interdit d'interdire, tu n'as pas connu 1969 " année éro-tique", à mon époque jeune homme, un bac suffisait pour devenir cadre supérieur, tu sais jeunot je n'ai eu que le bac C et pourtant regarde où je suis? Aujourd'hui je travaille dans le marketing et la communication chez Publicis!! C'est bien PAPA...:(

Aujourd'hui, avoir un bac ne suffit plus pour intégrer le monde du travail, avoir un master BAC+5 non plus!!Pour candidater à une offre d'emploi pour la première fois, on exige de vous de l'expérience. Mais comment puis-je faire si je n'ai aucune expérience? C'est ma première candidature.

Pour postuler à un stage, on me demande de l'expérience. La question que je me pose est la suivante: il faut bien débuter quelque part dans la vie pour acquérir cette fameuse expérience?

Comment pourrais-je faire si l'on ne me donne jamais ma chance. Pourtant effectuer des photocopies et faire chauffer du café ne nécessite aucune compétence particulière ?

Le chômage des jeunes est élevé, celui des jeunes diplômés l'est également.

Papa: " mais pourquoi ne pas avoir intégré HEC? "

c'est l'emploi assuré!!!

Moi: "j'avais pas envie, j'étais pas assez douée!"

Pourquoi me préoccuper de mon avenir alors que je ne sais de quoi demain est fait, si je meurs je ne paierais pas ta retraite grand maman je sais, oui papa je sais qu'avec une licence de sociologie je n'irais pas loin, pas la peine de me le répéter.....

Et toi, ton avenir ? Tu le vois comment ?

Smicard, PDG, directeur général d'une société, cadre supérieur, fonction publique ?

Je me verrais bien en dictateur, c'est pratique! :)

Posté par syranah à 22:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]


29 janvier 2008

Le Cheeseburger à 2 euros 20

Le summum au Macdonald’s Champs Elysées vient d'être atteint, un cheeseburger à deux euros vingt plus cher qu’un Royal Cheese!! Symbole pour moi de l’augmentation des prix. Est-ce une simple illusion ou ai-je vraiment l’impression que les prix des produits de base ( pain, lait, pâtes, yaourts ) ont subi un lifting immonde chez le chirurgien esthétique?

Me direz vous que quelques centimes ce n’est pas non plus la fin du monde!!

Cependant, lorsque l'on achète ces produits quotidiennement et si l’on effectue un petit retour vers le passé, la différence est irrémédiablement significative.

Je ne peux même plus acheter mon hebdomadaire dont le prix est passé en 3 ans de 2.50 euros à 3.50 euros. Étant donné qu’un mois comporte quatre semaines, je calcule et cela me donne 14 euros??? Arrrrgh… je craque!! Mon petit budget d’étudiante est hors jeu. Mon pourvoir d’achat s’est effondré. Lors de mon ravitaillement hebdomadaire au supermarché, je pensais avoir acheté quantité de choses pour tenir une semaine mais au bout de trois jours tout est fini…L

index_pouvoir_achatAaaaaaaaaaaah la vie chère tu m’as eindex_pouvoir_achatue !!

Posté par syranah à 23:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 janvier 2008

La politique des vieux Mammouths

couples_et_la_politiquePourquoi faudrait-t-il avoir au moins 40 ans pour être député? ou 60 ans pour être président ?

Je sais bien que la politique est un long cheminement, et que la plupart du temps, l'on arrive pas en politique comme le cheveu que l'on trouve dans sa soupe. Pour arriver à ces postes, il a fallu traverser des épreuves pour certains, expérimenter, aller sur le terrain, faire des concessions, défendre des convictions. Alors, je me demande pourquoi, lorsque j'entends ces hommes ou femmes politiques, je ne me retrouve jamais en eux?

Le jour où l'on élira un député de 19 ans, appelez moi, je serais candidate!!!

C'est toujours la même rengaine à chaque élection: "votez pour moi car l'autre est nul !" ( je caricature) Parfois, j'ai l'impression que l'on nous prend vraiment pour des cons, juste utiles à brandir une carte d'électeur et à jeter une enveloppe dans une urne! "Votre voix est une arme de destruction massive" disaient-t-il.

En 2002, je n'ai pas eu l'âge de voter et je ne le regrette pas. Je n'aurais pas pu choisir ou voter soit pour le vieux briscard de la politique qu'est JMP ou bien pour notre ancien Président.

Aaaaaah, l'ivresse du pouvoir en politique ou l'art de sauver ses fesses de la précarité que la politique induit ( élections, remaniements gouvernementaux..), la sensation d'être un décideur à qui l'on fait des courbettes, tout cela enivre!

Je me demande si ce n'est pour ces raisons que les membres d'ouverture ont acceptés ces postes pour rallier une personne qu'ils ont auparavant voué à l'enfer... TSS, CQFD.

Peut être ont-ils voulu mener une mission au titre du seul intérêt général de la nation ou se venger d'un camp qui n'aurait semble-t-il jamais tenu compte de leur valeur?

La politique ou l'ivresse du pouvoir..........

Posté par syranah à 17:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 janvier 2008

moi, jeune étudiante qui se prostitue pour payer mes factures

Rassurez vous, je ne parle pas de moi!!!

Ce sujet sensible m'a alertée à la lecture d'un article paru dans l'Express intitulé "Moi, Laura D., étudiante et prostituée". Je savais que cela existait mais ces derniers temps les médias en ont beaucoup parlé. Oui, je l'avoue comme beaucoup de gens je fais partie de ceux qui oublient et qui se souviennent lorsque tous les médias sont au diapason sur un même sujet.

Je suis étudiante aussi mais contrairement à Laura D., je n'ai pas de loyer à payer mais cela ne veut pas dire que je n'ai aucuns soucis d'ordre matériel. Cependant, l'idée de vendre mon corps pour payer mes factures ( téléphone mobile, internet et divers frais) me révulse. Mais a-t-on vraiment le choix quand il n'y a plus d'issue possible ?

Je ne sais pas. Certains diront que "dans la vie,on a toujours le choix" mais après avoir tout tenté, cette affirmation est-elle véridique ?

Dire que ces prostituées occasionnelles peuvent être aussi des étudiantes que je croise à la fac.http://www.lexpress.fr/info/societe/dossier/prostitution/dossier.asp?ida=463824etudiante :( 

Posté par syranah à 13:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 janvier 2008

La Fac

L'université

J'ai rêvé de l'université après avoir vu l'un de ces films américains pour adolescents, excusez moi de cet anglicisme "teenagers movies". J'avais donc bien ancré dans mon esprit étroit de gamine biberonnée aux séries américaines, l'image du fameux campus des étudiants où tout le monde est "cool, hype". Tous les étudiants forment une sacrée communauté, l'équipe de football est vénérée, nous habitons tous ensemble sur le campus en des lieux idylliques et puis un jour à la bibliothèque, je croise le fameux Brian, beau gosse blond footballeur devant lequel je fais tomber "Ze livre". Celui ci s'abaisse pour le ramasser et m'adresse le sourire Colgate " c'est à toi ?" et moi tétanisée je réponds:... et là c'est le trou noir !!! Non, je n'y crois paaaaaaaaaaaas!! le mec le plus canon du campus m'a parlé!!!

Les cours en amphi dans lesquels les étudiants osent exprimer leur opinion sont  tout simplement géniaux, haaaaaaaaaaaa les cours non surpeuplés, le rêveeeeeee STOP.

Je suis entrée à la fac en septembre 2006 et l'image du beau campus n'était pas du tout celle que je m'étais forgée!! Non, le beau Brian n'existe pas, le beau campus ensoleillé est une illusion. Devant moi se dresse un immeuble gris que l'on confonderait avec un Centre Hospitalier Universitaire. Pas de comité d'accueil des nouveaux étudiants avec des belles filles souriantes qui vous guident et vous expliquent le comment du pourquoi de la fac. Non!! je suis allée directement vers un amphithéâtre, assister à un cours de droit parmi cinq cents étudiants, aussi anonyme qu'inexistante!

Campus de mes rêves, ou es-tu ?

campus

Posté par syranah à 23:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]